Droits humains

La Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 à Paris.

Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Toute personne a droit à la liberté d’opinion et d’expression. Ce droit comprend la liberté d’avoir des opinions sans être harcelé en raison de leurs opinions, d’enquêter et de recevoir des informations et des opinions, et de les diffuser, sans limites de frontières et par tout moyen d’expression ou de communication sociale.

Le droit à l’information implique : au niveau individuel, le droit d’informer et d’être informé, la liberté d’opinion et d’expression, la protection de la vie privée et le libre accès à l’information ; au niveau institutionnel, le droit de publier ou d’émettre des informations ou des opinions, la liberté d’accès aux sources d’information et le droit au secret professionnel et à la confidentialité des sources ; au niveau collectif, le droit à une circulation libre et équilibrée de l’information, le droit de réponse et la préservation de l’intégrité culturelle.

La liberté d’expression est un droit fondamental reconnu dans la Déclaration américaine des droits et devoirs des personnes et la Convention américaine relative aux droits de l’homme, la résolution 59 (1) de l’Assemblée générale des droits de l’homme, la résolution 104 adoptée par l’UNESCO, le Pacte international sur les droits civils et politiques, ainsi que dans d’autres instruments internationaux et constitutions nationales.

(Article 19, DUDH)